Valle d'Aosta
  1. ANSA.it
  2. Valle d'Aosta
  3. Consiglio Valle
  4. Comité mixte, médias sociaux et transparence au cœur du débat

Comité mixte, médias sociaux et transparence au cœur du débat

Assemblées Vallée d'Aoste, Wallonie et Jura se sont réunies

L'usage des médias sociaux de la part des parlementaires et la communication institutionnelle ont été au cœur du débat de la 19e session du Comité de coopération interparlementaire entre le Conseil de la Vallée et les parlements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la République et Canton du Jura, réuni à Aoste lundi 3 et mardi 4 octobre 2022.
    Le Conseil de la Vallée était représenté par le président Alberto Bertin et par les conseillers Albert Chatrian, Paolo Cretier, Luca Distort et Erik Lavy, membres du Comité mixte. Les délégations du Jura et de Wallonie-Bruxelles étaient conduites par les présidents de leurs parlements, respectivement Brigitte Favre et Rudy Demotte.
    "La pandémie a accéléré l'usage du numérique soit de la part des institutions soit de la part des parlementaires afin de rester en contact avec la population - remarque le président du Conseil de la Vallée, Alberto Bertin -: c'est pourquoi nous avons saisi l'occasion de cette réunion pour faire une réflexion à 360 degrés sur ces questions, en sachant que les médias sociaux sont un outil, un instrument de communication qui doit s'inscrire au sein d'une dynamique de consolidation des liens élus-citoyens non seulement virtuels mais surtout réels".
    Le conseiller Luca Distort, rapporteur pour la Vallée d'Aoste sur les médias sociaux, en rappelant l'initiative italienne du Manifeste de la communication non hostile lancé en 2017, observe: "Il y a des règles qui sont à la base de toute activité politique, en ligne et hors ligne: le respect, l'écoute, la responsabilité, le partage et le processus rationnel. Au-delà du 'bon sens personnel', il faut penser à des règles pragmatiques pour que les débats soient concentrés sur des contenus visant le bien commun, exprimés dans un langage respectueux, en ligne avec le niveau culturel qui découle de notre civilisation millénaire, afin d'éviter que l'internet devienne une zone franche où tout est permis, mais aussi pour jouer un rôle de modèle dans notre communauté de référence".
    "La transparence interpelle les assemblées - ajoute le conseiller Albert Chatrian, rapporteur sur la communication institutionnelle -: la communication est un levier stratégique essentiel dans la gestion de l'image des organismes et dans les rapports avec les citoyens et les porteurs d'intérêts. Les élus sont les représentants du peuple, c'est donc un impératif démocratique pour une assemblée de rendre compte aux citoyens de ses activités afin de leur garantir le droit à l'information, d'où découlent la connaissance et la participation". 
   

    RIPRODUZIONE RISERVATA © Copyright ANSA

    Video ANSA



    Vai al Canale: ANSA2030
    Vai alla rubrica: Pianeta Camere


    Modifica consenso Cookie